APPROCHE
           
PRIORITÉ
          
NIVEAU Choix n° 1
 Infos
RACHMANINOV - CHOSTAKOVITCH - Mélodies

SERGUEÏ RACHMANINOV
(1873-1943)

Mélodies

DIMITRI CHOSTAKOVITCH
(1906-1975)

Chants espagnols, op. 100
Cinq Romances, op. 98

Iris Oja (mezzo-soprano)
Roger Vignoles (piano)

HARMONIA MUNDI - HMC 907449


    Informations
    Commentaire

Point de départ de toutes mélodies, le texte – le plus souvent un poème – est une composante essentielle dans la justification de sa mise en forme musicale. Si la fusion des mots et des notes nécessite de son compositeur une parfaite maîtrise des règles qu’impose la poésie, elle exigera, cela va sans dire, le même degré d’exigence de la part de ses interprètes. C’est cette logique que reprend à son compte cet album, même si les prétentions stylistiques des cantilènes de Rachmaninov et de Chostakovitch n’atteignent pas le niveau de celles qui révéla le mariage des strophes d’Eduard Mörike avec la musique d’Hugo Wolf. De moindre ambition ne veut pas dire pour autant qu’on y prend moins de plaisir. L’interprétation que nous en font Iris Oja et son partenaire, Roger Vignoles, nous touche par sa franchise et par sa capacité à investir l’âme de chaque mélodie avec naturel et simplicité, et cela, sur un ton de confidence extrêmement séduisant. Tout à la fois narrative et lyrique, la mezzo-soprano estonienne distille ses timbres légers avec le calme propre aux artistes passés maîtres de leur art, le piano lui assurant des conditions optimales. Des délicieux parfums hispaniques des Chants espagnols de Chostakovitch aux plus traditionnels accents russes des Mélodies de Rachmaninov, pour nos deux acteurs, les occasions sont suffisamment nombreuses pour briller. C’est ainsi que ce programme se révèle très agréable pour l’auditeur, d’autant qu’en technicien du son avisé qu’il est, Brad Michel nous le sert sur un plateau d’argent. Si ce n’est pas un disque prioritaire, il n’en demeure pas moins très attachant.

T. HERVÉ - 12/2008